Médias

Le ministère de la Communication accuse l’AFP de manquer de déontologie

Ministère de la Communication. Crédit : MAP
Le ministère de la Communication accuse l’AFP de manquer de déontologie
janvier 15
17:51 2015
Partager

Le ministère de la Communication reproche à l’antenne AFP de Rabat son « manque de déontologie » après la publication de l'une de ses dépêches.

Le ministère de la Communication a émis des réserves ce jeudi 15 janvier concernant une dépêche de l'Agence France Presse de Rabat qui comporterait « des déclarations tronquées » d’un responsable du ministère. En outre, toujours au sujet de cette dépêche, il reproche à l’agence de presse de « manquer de déontologie ».

La dépêche en question, datant du 10 janvier, concernait la décision du ministère de la Communication d’interdire la distribution de certains journaux français, notamment Le Point, Le Monde, L’Humanité, Les Echos et Libération qui avaient publié des dessins de l’hebdomadaire Charlie Hebdo « portant atteinte au prophète Mohammed ».

Lire aussi : El Khalfi : « Nous interdirons tout journal qui publie des caricatures du prophète »

Et la déclaration « tronquée » était celle du directeur de la Communication et des relations publiques au sein du ministère de Mustapha El Khalfi qui citait « des dessins iraniens » représentant le prophète parus dans l’hebdomadaire allemand Der Spiegel. Cette partie de la citation a été retirée de la dépêche à la demande du responsable en question, mais celui-ci a ensuite demandé à ce que d’autres déclarations soient modifiées, ce qui lui a été refusé par l’agence. C'est suite à ce refus que le responsable du ministère de la Communication a décidé de publier un communiqué dénonçant « le manque de déontologie » de l'AFP.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss