Monde

Tentative de suicide d’une Marocaine pour fuir son mari saoudien

Crédit : DR
Tentative de suicide d’une Marocaine pour fuir son mari saoudien
décembre 15
15:49 2014
Partager

Une Marocaine vivant avec son mari en Arabie saoudite a tenté de mettre fin à sa vie pour fuir son mari saoudien qui la violentait.

Une femme marocaine, âgé de 20 ans et habitant à Jizane en Arabie Saoudite, a échappé de justesse à la mort après s’être jetée du deuxième étage d’un immeuble. D’après les premiers éléments de l’enquête, la victime a été blessée niveau de sa colonne vertébrale.

Selon le site Alarabiya.net, cette Marocaine a tenté de se suicider pour fuir son mari qui la violentait psychologiquement et physiquement. Tout a commencé il y a 3 ans quand ce couple s’est marié en Arabie Saoudite et a eu, par la suite un enfant. Pendant la deuxième année de leur mariage, l’enfant est mort et a été enterré par le père sans qu’il informe son épouse. Ce qui a provoqué la colère de celle-ci.

Depuis ce moment, le mari saoudien aurait brutalisé sa femme de manière répétitive et l’a même enfermée à plusieurs reprises dans la salle de bain.

Pour ce qui est de la cause qui a conduit l’épouse à sauter du deuxième étage, le site électronique a affirmé, d’après les dires de la victime, que son mari l’avait roué de coups, au matin qui a précédé sa tentative, avant de l’enfermer dans le balcon de l’appartement tout en menaçant de l’égorger.

Cette histoire a provoqué la colère des associations en Arabie Saoudite. L’une d’entre elles mène une enquête aux côtés des forces de l’ordre et des services hospitaliers.

Tags
Partager

Lire aussi

  • sayeh

    On n’arrivera
    jamais à nous départir du moyen âge

    Pas parce
    que la victime de cette violence est une compatriote, mais je parle en général,
    cet homme la, qui use de ses muscles contre sa femme pour la faire taire et l’obliger
    à l’obédience et la docilité, à raté son époque, car celle-ci se situerait au
    10 siècle à peu près. Il ferait mieux de tester sa force dans la rue, mais peut
    être il est trop âgé pour défier de vrais adversaires.

    Plusieurs
    de nous croient que le caractère et la personnalité
    fort/e se caractérisent par le fait de gueuler, crier, frapper, médire, lever
    la voix, le tout agrémenté d’une voix rauque. Aussi être toujours prêt aux bagarres. D’expérience j’ai atteint des objectifs placé
    très hauts sans avoir recours à ces propriétés citées plus haut. Parfois il
    fallait rien que se taire pour atteindre
    un objectif réputé difficile.

    Cette jeune
    femme, qui à cause entre autres, de sa dépendance
    financière se taisait et maintenait sa vie avec lui, à finit par céder à sa
    pulsion juvénile de jeter le carcan que cet homme lui avait passé. Pour les
    gens qui ne sont pas d’accord avec moi, supposez que c’est votre fille qui se
    faisait tabasser pendant 2 ans pour finir après une chute libre dans la rue,
    avec une blessure à la colonne vertébrale, comment vous sentirez vous ?

    Les conséquences
    de cette blessure à l’échine de cette
    jeune dame sont encore à découvrir, mais peut être ça lui donnera une raison,
    selon lui tangible, pour la répudier !

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×