Médias

La revue du web #5: El Shad, premier magazine gay algérien

La revue du web #5: El Shad, premier magazine gay algérien
décembre 01
13:01 2014
Partager

Un film totalement immersif, le premier magazine gay algérien, les inondations du sud vues par les twittos et l'excentrique Shia Laboeuf qui avoue avoir été violé lors d'un projet artistique. Bienvenue dans le 5e épisode de la revue du web.

Shia Laboeuf victime d'un viol lors d'une performance artistique

Visuel de promotion de Nymphomaniac, long-métrage de Lars Von Trier

Visuel de promotion de Nymphomaniac, long-métrage de Lars Von Trier

En février, Shia Laboeuf menait #IAmSorry, une performance artistique dans une galerie à Los Angeles où l'acteur était assis seul dans une pièce, portant un sac en papier sur la tête où l'on pouvait lire "Je ne suis plus célèbre". Les visiteurs pouvaient entrer un à un dans la pièce et lui dire ou lui faire tout ce qu'ils voulaient.

Dans une interview consacrée à l'artiste sur le magazine anglais Dazed Digital, l'artiste avoue avoir subi un viol lors de cette performance. "Une femme était venue avec son petit ami qui attendait dehors, une centaine de personnes faisaient la queue. Elle m'a déshabillé puis a commencé à me violer. C'était douloureux." En revanche, on ne sait pas si l'artiste a porté plainte ou pas.

Lire l'interview intégrale sur Dazed Digital (en anglais)

El Shad, premier magazine LGBT algérien

El ShadL'Algérie a désormais son magazine gay. Sur le portail d'information algérien Algérie-Focus, O. Harim, l'un des co-fondateurs du trimestriel, détaille la ligne éditoriale et les sujets évoqués dans El Shad. Le militant pour les droits des LGBT explique notamment le choix du nom du magazine, El Shad est un terme signifiant "anormal" et étant utilisé comme une insulte envers les homosexuels. "Nous avons choisi ce nom car nous revendiquons cette anormalité, au même titre que tout le monde est anormal", explique O. Harim à Algéria-Focus. Et de poursuivre : "Nous voulions nous réapproprier ce terme dans le but de montrer aux lecteurs que "l’anormalité" est normale et que la différence est une richesse".

Lire l'interview intégrale sur Algérie-Focus / Découvrir le premier numéro d'El Shad

Une présentatrice indienne se prend une claque par un spectateur parce que "sa robe était trop courte"

"Etant une femme musulmane, elle ne devait juste pas porter une robe aussi courte", a expliqué l'agresseur à la police de Bombay.

Lire l'article complet sur The Independant (en anglais)

Les inondations du sud vues par les twittos

Face à la catastrophe, les utilisateurs marocains de Twitter ont préféré l'humour. S'ils usent du sarcasme pour exprimer leur désarroi, ils ne restent pas moins conscients de la gravité des événements.

"Viens on draine les eaux pluviales avec la richesse immatérielle"

Ah ces plombiers qui ne viennent jamais à l'heure...

Ce vendredi peut-être ?

A nous le carnaval de Rio-Souss-Massa-Daraa !

Polar Sea 360, le premier film totalement immersif

Le 29 novembre, la chaîne ARTE a proposé à ses spectateurs, Polar Sea, le premier film totalement immersif. En bonus du film diffusé par la chaîne franco-allemande, un documentaire de trente minutes en réalité virtuelle est proposé aux spectateurs munis d'un casque de réalité virtuelle. Le spectateur peut alors parcourir Polar Sea, qui traite de l'effet des changements climatiques sur les paysages de l’Arctique, à 360 degrés, guidant la séquence vidéo de ses mouvements de tête et de son regard.

Découvrir le film Polar Sea 360 /Lire l'article complet sur Pixels

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss