Maroc

Casablanca: le plan de développement lancé

Crédit : Vladimir Tkalčić/ Flickr
Casablanca: le plan de développement lancé
septembre 27
07:08 2014
Partager

Relogement, nouvelles lignes de tramway, grand théâtre Mohamed V; voici les projets du plan de développement de la région du Grand Casablanca.

Casablanca connait désormais son plan de développement pour les cinq prochaines années. Ce plan dont le lancement a fait l’objet d’une cérémonie présidée par le roi, vise à faire de  la métropole «un espace attractif de vie, d'échange, de prospérité et de  loisirs pour les habitants, les investisseurs et les visiteurs, et à hisser le niveau  de la capitale économique du Royaume», explique  Khalid Safir, le wali de la région du Grand Casablanca.

Pour ce faire, le développement de la capitale économique repose sur quatre volets. Le premier, concerne l'amélioration des conditions de vie des habitants. Il consistera à à mettre en place des centres et des infrastructures de proximité dédiés à la femme, à l'enfant et aux personnes âgées.

Elle passe par l'amélioration du cadre environnemental et des conditions d'habitat à travers des opérations de relogement de 60 000 familles des bidonvilles, de 8 000 familles es maisons menaçant ruine, ainsi que la restructuration des quartiers sous-équipés où habitent près de 120 000 familles. De même, des caméras de surveillance seront mises en place pour renforcer la sécurité des personnes et des biens.

Extension des lignes de tramway

Le second volet relatif au renforcement de la mobilité au niveau de la région vise à permettre aux habitants de Casablanca de se rendre vers leurs lieux de travail, d'études ou de loisirs dans des délais raisonnables. Ainsi les moyens de transport urbains devraient être renforcés grâce à l'extension des lignes de tramway et le renforcement de la flotte des bus de transport urbain.

Aussi il sera aménagé des voies urbaines, des routes provinciales et des autoroutes mais aussi des parkings, des tunnels et l'échangeur sud de Casablanca, afin de permettre une fluidité de la mobilité et de la circulation.

Pour ce qui du troisième volet, la promotion de l'attractivité économique de la région, il s’agit d'attirer les investissements productifs qui devraient permettre de créer de l'emploi, et de réduction le taux de chômage. Cet objectif sera réalisé à travers la restructuration et le réaménagement des zones industrielles et commerciales existantes et de  l'aménagement de nouvelles zones et de zones dédiées aux services et à la logistique. En outre la ville veut faire émerger des pôles universitaires d'excellence et améliorer les conditions d'investissement en accompagnant des entreprises et des investisseurs.

Réalisation du grand théâtre Mohammed V

Le quatrième axe de ce plan a pour objet la consécration de la place de la région en tant que destination nationale et internationale de commerce et de loisirs, et plate-forme pour les expositions, les congrès et les manifestations professionnelles, scientifiques et sportives, à travers la réalisation de plusieurs projets.

Il s'agit  notamment de la construction du Grand théâtre de Casablanca et d'un village sportif, de la mise à niveau du complexe sportif Mohammed V. De plus  la métropole veut procéder à la mise  à niveau du littoral, de la forêt Merchich, du zoo d'Aïn Sebaâ et de la création de l'espace archéologique Sidi Abderrahmane, sans oublier la mise en valeur de son patrimoine urbanistique et architectural.

Tags
Partager

Lire aussi

  • saad

    Espérons que les projets n'auront pas comme destin celui de la plateforme CasaDialna, qui a coutée de l'argent et des efforts y compris pour communiquer sur le lancement de la plateforme, et qui a fini par être un pétard mouillé.

  • Tantawy

    J'ai connu une époque où Telquel aurait fait un article critique sur ce type de projets dont on sait très bien qu'ils ne sont que de la poudre aux yeux, censés seulement rassurer de potentiels investisseurs et surtout plaire aux magouilleurs de tous poils plutôt que de servir la population casawi !!! L'aseptisation est partout...

    • réaliste

      Quand le malheureux reporter se retrouvera en prison qui le défendra? laisse les dire "l3ame zine" comme ça ils pourront nourrir leurs enfants et nous vivre dans notre joli royaume moyenâgeux.

  • Renaud Foisy

    Comment pouvez-vous, Tel Quel, et l'auteur Christophe Sidiguitiebe, vous contenter de faire un copié-collé du dossier de presse de la Ville de Casa sans vous poser deux ou trois questions sur la pertinence de ces projets ? Pas besoin d’être un expert, ou un devin, pour entrevoir tant d’incohérences.

    Logement:

    - Reloger "60 000 familles des bidonvilles, et 8 000 familles des maisons insalubres", ça parait bien, et ça parait n'être que des chiffres pour épater la galerie tellement il faudrait transformer la ville. Qui croit que la ville va construire 70.000 logements sociaux ? Pas moi !

    Transport:

    - L’extension "des lignes de tramway" (DES lignes ??? Mais nous n'en avons qu'une !!! Il ne le sait pas votre journaliste ?)

    - Le renforcement de la flotte de bus. N'avoir QUE des bus supplémentaires ne va servir à rien. Ce dont nous avons besoin, c'est d'une société au service digne de ce nom, sachant gérer l'entretien du matériel (un bus ça se lave TOUS LES JOURS, à intérieur et à l'extérieur, on fait les vidanges et on change les ampoules grillées), la formation des chauffeurs (actuellement de vulgaire conducteurs de bétaillères), la politique commerciale (gratuité pour les chômeurs et étudiants, abonnements... ), les plans et horaires (vous rendez-vous compte qu'il n'existe même pas de plan des lignes de bus, ni d’horaires !!! On croit rêver !), les voies dédiées (un bus ne doit pas être gêné par les embouteillages), ...

    Et pire que tout ça: pas un mot sur des vélos en libre service ?

    Pas un mot sur les automobiles électriques en libre service ?

    Pas un mot sur l'interdiction (ou la diminution) des voitures dans le centre-ville ?

    Pas un mot sur les pistes cyclables ?

    Pas un mot sur les trottoirs ?

    Quant aux grands projets...

    Casablanca mériterait que CHAQUE QUARTIER ait son parc, ses terrains de sports, son théâtre, sa bibliothèque... Mais rien de tout ça.

    A la place, la Ville de Casablanca est fière de vous annoncer UN Grand Théâtre qui restera vide 300 jours par an (comme la douzaine de théâtres existants), UN village sportif (!!!), la mise à niveau de l'UNIQUE et antédiluvien complexe sportif Mohammed V, la mise à niveau du littoral (promise depuis des décennies), de la forêt Merchich (c'est où, c'est quoi ?), du zoo d’Aïn Sebaâ (avec celui de Sindibad, ça fera 2 zoos à Casablanca ???), la création de l’espace archéologique Sidi Abderrahmane (?!%¤²§), et la mise en valeur du patrimoine urbanistique et architectural (pas besoin de milliards et d'attendre encore pour déjà faire un moratoire. Il y a urgence !)

    C'est à désespérer...

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss