Maroc

«Le fils de notre ami», résumé critique de 15 ans de règne

La couverture du livre d'Omar Brouksy. Crédit : Nouveau monde
«Le fils de notre ami», résumé critique de 15 ans de règne
septembre 16
07:26 2014
Partager

Les livres traitant de la monarchie marocaine font toujours polémique, encore plus quand il s’agit d’un texte critique, écrit par un ancien du Journal Hebdomadaire, le journaliste Omar Brouksy.

Mohammed VI, derrière ses masques. Le fils de notre ami a fait débat alors qu’il n’était même pas encore sorti. Le livre est disponible depuis peu sur la plateforme de téléchargement d’Amazon, en attendant la sortie de la version papier en France. Telquel.ma a pu consulter le livre, présenté comme un « brûlot » par la presse. Son auteur préfère lui dire qu’il s’agit d’un « livre sur le roi et non contre lui ».

Le livre est divisé en neuf chapitres et est préfacé par Gilles Perrault, à qui l’on doit Notre ami le roi, le livre qui a révélé l’existence du bagne de Tazmamart au grand public et qui a provoqué un épisode de tension entre le Maroc et la France à sa sortie, au début des années 1990.

Les premiers extraits du livre d’Omar Brouksy qu’on a pu lire confirment qu’il s’agit d’un livre d’analyse plus que de révélations. Sur la quatrième de couverture, l’auteur annonce la couleur :

Cette enquête fouillée aborde sans passion tous les aspects connus et moins connus, reluisants ou pas, d’une monarchie qui peine à mettre ses actes en conformité avec ses discours.

Plus loin on peut lire que « ce livre est d’abord un voyage dans l’intimité d’un pouvoir personnel, celui du 22e monarque de la dynastie alaouite. Il évoque son parcours, sa fortune, son statut religieux, ses conseillers, sa cour et son style de gouvernement depuis 15 ans ».

Lire aussi : 15 ans de règne: Mohammed VI, le chef absolu

Le livre dresse, presque exhaustivement, toutes les grandes affaires traversées par le pays ces dernières années : le gouvernement d’alternance, l’affaire de l’îlot Leila, les procès de militants et de journalistes, en passant par le « Danielgate ».

Le fils de notre ami se penche aussi sur l’entourage royal, la personnalité du monarque, mais s’intéresse aussi à la situation économique du pays et aux écarts sociaux. Des thématiques et des informations déjà vues ailleurs, mais mises en perspective de manière nouvelle par l’auteur.

Les Français et le 20-Février

Omar Brouksy a annoncé des révélations sur les relations entre le Maroc et la France. C’est ce que l’on retrouve dès l’avant-propos. Plus précisément, il y est question de la réaction de la France aux manifestations pro-réformes du mouvement du 20-Février :

Deux jours après les premières grandes manifestations du 20 février 2011, Mohammed VI s’envole pour la France et rencontre son homologue Nicolas Sarkozy. Sous les lambris de l’Elysée, le président français le presse d’annoncer des changements politiques et l’assure de son soutien.

Omar Brouksy cite un diplomate en off, relayant les propos qu’aurait tenu le président français au monarque : « (La France) tient à la stabilité de la monarchie, (mais) la conjoncture régionale impose que des réformes soient au moins annoncées ».

Le livre rapporte une autre anecdote, citant une conversation entre « le numéro 2 de l’ambassade de France » et deux jeunes du mouvement du 20-Février, invités à la résidence de l’ambassadeur à l’initiative de ce dernier :

Vous savez, le Maroc connaît une importante évolution, on ne peut pas le nier. Le Maroc est un pays stable. Cela est très important pour les investisseurs français notamment. Cette dynamique du changement peut toutefois dégénérer et conduire à l'instabilité et à l'inconnu. Nous souhaitons que tout changement se déploie dans le cadre de cette stabilité et dans le cadre de ces paramètres.

Le politologue Youssef Belal était également convié à ce rendez-vous et livre « un souvenir amer ».

On voyait bien que les diplomates français profitaient de la sincérité de ces jeunes militants. L'absence de Bruno Joubert (l’ambassadeur, ndlr)  était planifiée car cela aurait été mal perçu. Au cours de cette rencontre, les Français ont tout fait pour discréditer le mouvement islamiste Justice et Bienfaisance d'une part, et les formations de l'extrême gauche d'autre part. Ces deux mouvements étaient présentés par ces diplomates comme des dangers pour le Maroc et pour la monarchie. Le devoir de réserve que tout diplomate professionnel doit respecter était violé de manière obscène devant nos yeux. C'était un de ces moments de réédition du pacte néocolonial qui lie la monarchie aux Français.

L’entourage royal et le cas El Himma

L’entourage du roi, et notamment les personnalités les plus puissantes du royaume, est largement évoqué dans le livre.

« Peu nombreux mais influents : ils sont à peine une dizaine et leur influence est à la fois réelle et variable », peut-on lire. Omar Brouksy évoque particulièrement trois personnages du « pré carré royal » : Fouad Ali El Himma, un des plus proches, Mohamed Yassine Mansouri, « assez méconnu et surtout très lisse » et Mohamed Rochdi Chraïbi, qui dirige le cabinet royal, qualifié de« disque dur du palais »

Le livre évoque également le collège royal, dans lequel ils ont tous, à part Mounir Majidi, fait leurs études. « A l’intérieur, la lutte pour la proximité par rapport au roi engendre des relations qui peuvent aller de la servilité à la violence physique en passant par une tension permanente ». De tous, c’est bien Fouad Ali El Himma qui jouit du plus de la proximité du prince à l’époque. Omar Brouksy cite Mohamed Sassi, militant de gauche, qui lui a raconté les propos tenus par El Himma lors d’une soirée chez le ministre et homme d'affaires Aziz Akhannouch à Rabat.

Je suis porteur d'un projet global : le projet du roi... Le train royal est en marche. Ceux qui veulent le prendre, marhaba [Bienvenue], ceux qui ne veulent pas monter... nous n'allons pas les attendre !

Le projet en question, le livre le résume ainsi : « primauté de l'économique sur le politique. Priorité à la sécurité et à la stabilité ».

 Le gouvernement d’alternance

Le livre revient également sur l’expérience de l’alternance, et l’année 2002 durant laquelle le chef de l’USFP et ancien opposant, Abderrahmane El Youssoufi, ne s’est pas vu reconduit à la primature malgré l’arrivée de son parti à la tête du scrutin :

Dans un entretien avec l'auteur, l'un des dirigeants de l'USFP a précisé que la rencontre de Youssoufi avec le roi n’a duré qu'une dizaine de minutes. Mohammed VI aurait pris son Premier ministre au dépourvu en lui déclarant d'entrée de jeu : « Nous avons décidé de nommer M. Driss Jettou au poste de Premier ministre. » Pour Youssoufi, c'est un coup de massue. « Ses jambes avaient du mal à le porter », commente l'un de ses proches. « Majesté, c'est une décision qui va à l'encontre de la logique démocratique... », aurait protesté le vieux chef de l'USFP. Mohammed VI décide alors d'esquiver et parvient à contourner l'amertume de son interlocuteur : « Mais on m'a dit que la fonction [de Premier ministre] ne t'intéressait plus... »

Constitution : les révélations de Tozy

Mohamed Tozy, le sociologue, raconte les conditions dans lesquelles il a été contacté par un des conseillers du roi, Mohamed Moatassim, deux jours avant le discours du 9 mars, pour participer à la rédaction de la nouvelle constitution de 2011 :

J'ai donc pris l'avion pour Casablanca le 9 mars. Je n'étais au courant de rien. Moatassim ne m'avait rien dit de précis au téléphone. II m'avait dit qu'il voulait me voir, que c'était à la fois important et urgent. Lorsque je suis arrivé à l'aéroport de Casa, quelqu'un m'a amené ma voiture, et alors que je conduisais en direction de Rabat, j'ai écouté le discours du roi. Un discours que j'ai trouvé particulièrement important. Pour moi, une dynamique de changement était enclenchée. (…) J'avais rendez-vous avec Moatassim chez lui, dans sa villa de Souissi, à Rabat. Je suis arrivé vers la fin du discours royal et j'ai trouvé chez Moatassim tous les membres de la Commission royale présidée par le professeur Menouni. Tous les membres étaient là, et ils n'étaient apparemment au courant de rien. Donc, après le discours du roi, Moatassim nous a dit : « Voilà, messieurs dames, vous êtes les membres de la Commission royale consultative chargée de réformer la constitution. »

Mohamed Tozy raconte (un peu) les coulisses des débats qui ont animé les réunions de la commission consultative, et notamment le débat sur la question de l’impossibilité pour le roi de mettre fin aux fonctions du gouvernement, que l’aile conservatrice réclamait de maintenir :

Je ne sais si on peut parler de camp, mais il y avait entre nous des divergences, et c'est normal. Il n'y avait ni commission parallèle, ni quoi que ce soit de ce genre. Il y avait des auditions et des discussions. On recevait chacun une indemnité de 500 dirhams par jour.

Moulay Hicham, le « cousin d’Amérique »

Omar Brouksy a également rencontré le prince Moulay Hicham, pour les besoins du livre, et lui consacre un chapitre intitulé « le cousin d’Amérique ». Il présente l’auteur du Journal d’un prince banni comme un « personnage controversé », qui a tenu à discuter avec le journaliste dans « l’immense jardin » de sa villa parce qu’il est « persuadé d’être sur écoute ».

« Il jure ne pas être "intéressé" par une éventuelle participation "aux affaires publiques" aux côtés de son cousin, même s'il subsiste toujours un doute sur sa sincérité », estime l’auteur :

« Participer ? Non merci, cela ne m'intéresse pas. » Puis il ajoute : « Les conditions ne sont pas réunies... Je suis quelqu'un qui a acquis beaucoup d'expérience, je sais un peu comment la vie fonctionne, et je gère ce que m'offre la vie. J'ai cherché la force en moi. Il y a une chanson de Sinatra qui dit : "Si tu survis à New York, tu survis partout." [...] Mon évolution intellectuelle, qui continue de me passionner, m'a appris que ce système est incapable de gérer les dissidences qu'il ne peut intégrer. »

Tags
Partager

Lire aussi

  • Mohamed

    Vive le roi .

    • wld cha3b

      Vive le peuple.

      • Yacout

        Vive le Roi et vive le Peuple !

        • sharon

          vive les juifs et lalla selma

      • Saïd

        S'il n'y avait pas de Roi au Maroc.....le Maroc serait aujourd'hui en proie à une guerre civile généralisée entre Royalistes, Républicains laïques et Républicains islamistes.

        Le FLN et son avorton le Polisario en profiteraient pour faire naitre des émeutes dans le Sahara

        Tous les riches marocains, les Investisseurs et les Touristes auraient pris leurs bagages....laissant les marocains dans le chaos, le chômage et la misère.

        Bref l'apocalypse

        • bram

          d'ou tu tiens ca?
          t'es fort toi,tu sais peut etre lire l'avenir aussi!
          en plus personne ne parle de maroc sans roi!
          partout dans le monde si tu enleve le roi ou lr president en place,il ya risque de chaos,ca ne les empeche pas de critiquer quand la politique est mal faite
          il est question des mensonges,de vol d'argent public, de manipulation des masse, parce que pas assez de democratie..

          • Saïd

            Inutile d'être agressif.....Tu veux apprendre à un Marocain .....ce qui se passe dans son propre pays ?
            Tu crois que les Marocains sont aveugles et sourds ?
            Tous les marocains savent pas ce qui marchent et ce qui ne marchent pas dans leur pays.
            Quand tout le monde fera convenablement son travail ( ministres, maires, juges, fonctionnaires etc...) déjà les choses iront un peu mieux.
            Il y a 36 Millions de Marocains, tu crois que tu vas mettre M6 derrière chacun d'entre eux.
            Je sais aussi qu'il y a des marocains qui ne voient que ce qui ne marche pas dans l'unique but de faire monter la sauce contre M6 et lui seul.....et on sait tous dans quel but final.

          • agziou

            pas du tout de démocratie le meilleur de nos politicien ne sait pas lire un journal le plus honnête vole un milliard par moi le tiers monde ne rime pas avec démocratie

          • marwan el idrissi

            propose toi au lieu d attaquer said tu t attaque aux idées des autres pour cacher les faiblesse des tiennes

          • marwan el idrissi

            le clan des conspirations

          • marwan el idrissi

            tu veu une tete de shampi c est 20 dh le gramme et tu verra le maroc en 3D

        • agziou

          même avec un roi le Maroc aujourd'hui il est en guerre plus de mort en accident de la route qu'on Afghanistan, l’insécurité plus de mort et de blessés qu'on Irak, les morts du aux suivi hospitalier à savoir que dans nos hôpitaux en a des bouchers a la place de médecins l'injustice est au sommet record mondial l'éducation est archi nul bref il faut bcp plus de temps pour faire un audit

        • waiam

          La drogue pousse sur toute la terre africaine, mais seule le maroc a fait de la culture du cannabis une priorité dés 1960.
          Pourquoi Hassan a encouragé la culture de la drogue??
          pourquoi le régime actuel ne fait rien contre la drogue???
          Où vont les milliards de la drogue depuis 56 ans???

          • boumehdi

            le cannabis est une culture bio contrairement aux psychotropes chimiques produits de l'autre côté.Le cannabis a été introduitpar l'ESpagne sous son protectorat,comme la culture de l'opium en Chine sous le joug japonais et anglo-français.La plus-value du commerce du cannabis se réalise à 85% en Espagne,puis une infime partie retourne au Maroc d'abord sous forme de devises,puis de plus en plus sous forme de drogues dures,de voitures volées et maquillées.Alors pistez cet argent planqué dans les pardis fiscaux,et de plus en plus dans l'économie touristique espagnole.

          • marwan el idrissi

            un discours de torchons algériens ce que tu dis ne tient pas debout

          • marwan el idrissi

            JALOUX... Répondre

    • benangar

      Pour peu tu nous dirais "la ilaha ila le roi"!!!

    • Yahya Al Maghrib

      Yahya Al Maghrib

    • Khmiss

      Vive les cons ?

      • marwan el idrissi

        tu en est le roi lol ferme la mnt

  • Vive le roi,
    le 20 février ne parle pas en mon nom,
    mehdi benkirane a d'ailleurs écrit une chanson sur le sujet, j'aime bcp mehdi benkirane, grand artiste journaliste tbarkellah la ferrari et tout c'est super
    vive le maroc et l'espoir

    • Adam

      Va lire Babar c'est mieux pour ton âge.

    • marwan el idrissi

      oui il a sa place dans mes chiottes

    • marwan el idrissi

      garde les pour toi tes torchons de conspirations

  • Pour l'usage qu'on pourrait être tenté de faire du dit livre, le rouleau de papier coûte beaucoup moins cher...

    • lecteur

      commentaire critique très constructif ....

    • marwan el idrissi

      c pas le premier torchon denigrant le royaume y en eu d autres et y en aura encore

  • Saïd

    Bref, rien de vraiment spectaculaire....il dit bien des choses connues.....qu'on peut trouver sur le Net....Tout le monde sait que Fouad Ali HIMMA est un copain du roi.....ce serait même lui qui serait derrière la grosse bourde Daniel GALVAN mise en plein jour par Ali ANOUZLA
    Je ne connais aucun pays au Monde où l'entourage d'un Roi ou d'un Président n'influe pas sur ses décisions

  • adam

    Que toutes ses personnes qui critiquent la monarchie ou le roi, devraient plutôt se dire que serions-nous sans notre ROI ?
    Regardez les autres pays arabes ou africain, vivent-ils mieux que nous ? NON
    Tous n’est pas parfaits mais c’est en voix de progression, c’est un beau pays et sa plus grande richesse c’est son système (Monarchie) car sans elle on serait mal
    Un marocain qui vous salue bien

    • Bravot, très bo commentere roya
      logik implakable tu as du faire science po beni mellal

      • Lecteur

        j'aime 😀

      • marwan el idrissi

        tu as mieux a proposer a part denigrer les autres alors ferme la!

    • Je viens de relire cette perle de commentaire.
      Monsieur, je vous le dis solennellement et sans chichi: par égard pour l'humanité future,j'espère que vous êtes stérile.

  • youssef aitlhaj

    le pauvre Omar brouksy quand il a été vire de son poste voulait. Faire
    n'importe quoi pour gagner de l’argent. Mais cher Omar personne ne s'intéresse de ton
    livre les marocains adorent leur roi.

    • bouamam bouamama

      Il n y a qu Allah que nous adorons, le roi on doit le respecter, on peut l aimer mais jamais l adorer.

  • youssef aitlhaj

    Dangereux dans tout cela est que ce
    livre ne contient rien de nouveau, mais tout ce qu'il a fait brousky est une
    compilation d'articles de journaux et des nouvelles et des analyses publiées
    dans plusieurs livres, déjà été émis dans les journaux marocains, à nous donner
    des passages ici et là sous la forme d'un livre se plaindre de restructuration
    la précision et la méthode, et même langue.

    • marwan el idrissi

      omar veu qu on parle de lui et pk pas gagner un peu d argent

  • youssef aitlhaj

    généralement ce livre se concentre sur le ciblage de la voie réformiste du Maroc.

  • Alal Maari

    Je n'ose imaginer l'ambiance détendue qui doit "régnait" dans le bureau de rédaction de Telquel après la publication de cet article au vu de la vitesse à laquelle un commentaire anodin a été supprimé..
    En tous cas bravo pour votre courage, qui donne un peu de noblesse à votre métier au Maroc.

  • youssef

    La
    Méthode de revanche suivie par Omar prouksy
    sa fait un bau temps, particulièrement
    depuis le retrait de l'agrément,
    a raté le titre cette fois, et la méthode d'insulter
    la chapelle du roi Mohammed VI n'est pas
    la meilleure façon d'attirer l'attention sur elle, surtout depuis que le roi est supérieure à celle intervient dans une mince affaire, comme préoccupation retirer l'adoption d'un journaliste employé pour calculer l'agence de nouvelles française AFP.

    • reda

      oui tu raison mais peut être sont des citoyen pur pa comme had sii omar

    • citoyen

      Malgré tous ces critiques , vous devez remercier dieu parce que à la fin de la journée chacun de vous rentre chez lui et dort en paie avec sa famille
      ALLAH ALWATAN AL MALIK

  • ibrahim mansouri

    أمثال هذا الشخص لا يجب أن نسميهم مواطنين مغاربة، يستخدم سمعة المغرب لربح المال و هو يدري أن ما يفعله في صالح أعداء البلاد

  • reda

    awadi koun kan rajl mayjariwch 3lih man وكالة فرانس بري

  • youssef

    خلفيات إطلاق هذا التصريح وتوقيته، تؤكد بالملموس، محاولة بروكسي صب الزيت
    على النار، وإثارة قضية سحب اعتماده، مستغلا مناخ التوتر بين المغرب وفرنسا
    للاستفادة من تسليط الأضواء عليه.

  • amine

    La lecture des première lignes de ce livre m’a conduit a l’assimiler
    a celui de moulay hicham, un texte purement narratif qui ne fait que critiquer
    la monarchie comme mode de gouvernance ayant sauvé le maroc du
    printemps arabe et des massacres barbares de daech

  • Yahya Al Maghrib

    Je ne vois pas en quoi donner la primauté à l'économie sur la politique soit une mauvaise chose. Bien au contraire. Les marocains sont impatients de prendre le TGV économique. L'émergence économique est une véritable attente du peuple marocain. C'est en cela qu'il est majoritairement derrière le Roi. Les marocains sont fatigués des slogans politiques. Hassan II les a gavés de discours politiques avec à la clé des élections tous les deux ans. Cela plaisait aux professionnels de la politique, à cause des médias et de l'argent qui circulait. Basta, place aux choses sérieuses et concrètes. Quant aux livres écrits sur le Roi, non seulement ils n'apportent rien de nouveau, mais ils n'apportent surtout rien à leurs auteurs.

    • L’kif

      Plus royaliste que le roi?:-)

    • bram

      c'est la ou tu n'a pas compris que la primaute aux politique,voudrait dire enfin une vrai politique et de vrai polititiens, c'est a dire qui repondent aux vrai besoin du peuple, ensuite l'economique en reponse a ces besoins, sachant qu'il n'y a pas d'economie sans politiqur, le politique est avant l'economique, puisque c lui qui prend les decisions

      la primaute a l'economique, veux dire que le «vrai» politique reste toujours entre les meme mains, avec toujours les memes qui decident du choix economique pour les marocains, sans qu'ils soient vraiment consulte, et sans repondre a leurs vrais besoins, avec les resultats qu'on connait, pendant qu'on remplit le vide politique avec les marionettes qu'on a toujours eu,qui ne font que du spectacle sans avoir aucune influence sur le vrai politique, ce qui es catastrophique, c'est que les gens finissent par se degouter de la politique,alors qu'elle est la base de tout dans un pays,

      dans une vrai democratie, ce n'est pas le chef qui dit a son peuple: voila ce que vous avez besoin, mais c'est le peuple qui dit a son chef: voila ce que nous voulons, et il doit s'excecuter, s'il rate sa mission, ou s'il ne repond pas a ce qu'on lui a demande, on le change pour un autre, esperant qu'il fera mieux que lui..
      au maroc c'est le chef qui decide ce qui est bon ou pas pour les marocain, et il n'y a presque personne pour controler s'il a reussi ou pas ce qu'il a decide pour nous. puisque de toute facon on a pas le droit de le critiquer, donc meme s'il se trompe dans ses choix, personne ne doit parler..

      • Yahya Al Maghrib

        Bravo à celui qui a tout compris. Regarde autour de toi , les seuls pays du Tiers monde qui ont réussi l'émergence économique sont loin d'être des modèles de démocratie. La théorie selon laquelle c'est la démocratie qui ouvre la voie au progrès économique n'a jamais pu être vérifié concrètement. Le Sénégal est un pays relativement démocratique et pourtant il fait partie des pays les moins développés en Afrique. La Tunisie s'est empêtrée dans des difficultés dont elle ne sortira pas avant 20 ans. Ton galimatias bon pour des gamins de 16 ans idéalistes qui croient avoir tout compris de la politique a besoin d'être confronté aux réalités complexes de la vie économique. Mais toi tu as encore tout le temps pour comprendre cela. Le Pays ne peut pas attendre.

        • bram

          le (...bon pour les gamin de 16ans..),c'est l'impression que tu ma donne avec ta question naive:

          «je ne vois pas en quoi donner la primaute a l'economique sur le politique soit une mauvaise chose...»

          a question naive,reponse naive..

          • marwan el idrissi

            tu te rend compte des conneries que tu debites

  • HAMID

    ALLAH AL WATAN WAL KIRDO CHEFFARO

  • Nora

    En lisant les commentaires je suis surprise de voir que le faite que Mohammed 6 ait consulté Sarkozy avant d'annoncer ses fameux reformes (qui n'ont finalement pas eu lieu!) ne choque personne, d'après ce livre l'ambassade de la France à son mot à dire en ce qui concerne la politique interne du Maroc ce qui est extrémement grave, cela veut dire que nous ne somme pas un pays souverain !! et rien que pour ça le peuple marocain doit s'opposer fermement à cette monarchie collabo! la France est un état ( et une nation) en décadence, controlée par une élite de transatlatiques sionistes et franc maçon, ce qui est malheureux pour le peuple de France et pour nous pauvres marocains puisque c'est cette meme élite perverse qui controle notre pays à notre insu via la monarchie de M6 !

    • marwan el idrissi

      ah parce que tu etais avec m6 et Sarkozy a paris toi? chacun est prophete en son pays

  • HAMID

    al kirdo cheffaro

  • De passage

    Si on commente le contenu de l’article, on pourra facilement
    réduire nos divergences et éliminer un bon nombre de commentaires ridicules,

    qu'est-ce que vous en dites?.

  • Mohamed

    Ca me rappelle une phrase de Winston Churchill: " You have enemies? Good. That means you've stood up for something, sometime in your life."
    Vive le Maroc, vive le Roi.

    • dianegordon

      How ironic! You know how Churchill would feel about someone who imprisons poets and journalists, and frees pedophiles? Churchill stood for Democracy.

      • Khmiss

        This is true, but it really hurts !!!

  • I M MORROCAN

    Un autre blero qui sorti un torchon et le fait prefacer par un vieux papier a cu utilse deja en 90 et agonise de temps en temps gesticule quand une merde se devoile.
    Laisser la presse faire son travail.
    Monsieur brouski laissez les vrais jounalistes faire leur travail,actuelement on a de tres talentueux jounalistes au maroc( ex ceux de telquel) qui se battent pour l information courageux et n ont jamais quitter le MAROC pour ecrire.

  • youssef

    وصفت مجلة
    الإكسبريس الفرنسية في مقال رأي من توقيع ماري جين أنانون ، كتاب “محمد السادس : خلف الأقنعة ” عمر بروكسي
    المراسل السابق لوكالة فرانس بريس بالمغرب وصفت- الكتاب بكونه ضعيف و هو بمثابة
    “سرقة أدبية كبرى ” ، وعبارة عن
    مقتطفات من مقالات صحفية و كتب ، لم يذكر حتى أسماء مؤلفيها، و أن الكتاب لم يأت
    بجديد على الإطلاق

  • MOUSSE

    UN omar bousquri vite interwieuve par ""algerie patriotique""" la vengeance rend aveugle
    cela dit les marocains ne sont pas des agneaux ou des victime et ils sont tout aussi coupable que les autorités marocaine
    des livres y en aura d autres des traitres aussi
    VIVE LA MONARCHIE

  • Mohamed 6.0

    Au maroc le roi lui est absolu en tout :

    il est LA LOI et tous les marocains sont hors la loi,
    il est dictateur car il dicte sa loi,
    il possède tout le Maroc mais pas tous les marocains.
    il a une fortune colossale (voir le Makhzen),
    il est le chef de la plus grande Mafia (Makhzen) sur Terre,
    il fait la pluie et le tonnerre mais pas de beau temps,
    il est le Parlement, la justice, la presse, l'état, il est TOUT,
    il est une SUPERSTAR et passe dans un feuilleton appelé "Journal TV" tous les jours,
    il est le meilleur Majeskieur du monde,
    il est un alien car il a aliéné presque tous les marocains.
    Le roi possède des chateaux dans tous les villages du Maroc, à l'exception de Créteil.
    Il a instauré une prière annuelle formée de 5 prosternations et des psalmodies prononcées à
    haute voix dans une atmosphère de grâce et d'amour "propre".

    • mousse

      et y t emm.....................

    • mousse

      ca c est signe algerien bavant de haine....

      • Khmiss

        Crotte aussi est un mot Algérien ?
        Dés qu'on critique cet "enflure " de roi des cons, on est catalogué Alger...!!!
        Foutaises, tout le monde sait que ce "roitelet" est un cancre et une lie pour le peuple Marocain. Il est TON roi mais , il ne sera JAMAIS le mien.
        Signé un Marocain de Harhora- Rabat !

        • marwan el idrissi

          et bah ça promet et vous voulez le pouvoir quand je vois votre haine bavant du poison je me fais du soucis pour le maroc

    • agziou

      c'est vrai bravoooooo

    • marwan el idrissi

      dis moi c est quoi ron truc tu prend quoi tu es sure que tu t es pas trompé de planetes?

  • laila

    Brousky une affaire qui sonne comme celle de Trotski avec des rudiments
    d’intellect ,mais pour le livre ,il y a trop d'anonymats ! c'est donc un livre
    fantôme. G.Perraut, encore lui ! il semble encore être" A la recherche du
    temps perdu" .

    • marwan el idrissi

      ce cher gilles Perrault en mal de notoriété

  • Guest

    À quand le prochain « livre » sur M6? Par exemple
    ‘ Le voisin du roi ‘ … ou ‘ L’ami du fils de de notre ami ‘, une infinité de
    combinaisons …avec bien entendu le même contenu. Ca devient lassant

    • marwan el idrissi

      ils sont a cours d idées ils font dans les poubelles mnt !

  • laila

    À quand le prochain « livre » sur M6? Par exemple
    ‘ Le voisin du roi ‘ … ou ‘ L’ami du fils de de notre ami ‘, une infinité de
    combinaisons …avec bien entendu le même contenu. Ca devient lassant

  • mousse

    message a ceux qui appelle al un régime républicain comme ""algerie patriotique ""
    le demandait a ce traitre de bouskri
    REVENEZ DANS 10 000 ANS

    • Almarrakchi

      Tu as raison. Vu que le Maroc a fait un très grand pas vers l avant en dépassant tous les voisins alors cela a cree des jaloux de toutes les races. Vive le roi. On est bien chez nous comme nous somme et vive le Maroc et les marocains

    • Dima

      Regarde dans quel état se trouvent toutes les RIPOUXBLIQUES arabes DEMOCRATIQUES Zaama.....Corruption générale, Misères, Prostitution cachée, Conflits ethniques Guerre Civile etc....
      Le site Demain online ....des ripouxblicains marocains.....reprennent des articles du Service Presse du Polisario . Il tape sur tous les régimes arabes sauf sur l'Algérie comme par hasard. Ce site se prétendant démocratique...a supprimé certains de mes comm...MAIS maintenant, je n'y retourne plus pour éviter de faire de la pub à ce site de traitres.
      Le site Nauséabond Algérie Patriotique....passe son temps à Insulter les Marocains....Il reçoit du Fric du DRS FLN...pour ça
      Tous les comm insultants contre le Maroc sont gardés...alors que les commentaires même très respectueux des Marocains sont supprimés totalement ou en partie....Je le sais car c'est ce qui s'est passé sur mes comm et sur des comm d'autres Marocains
      Pire encore...ce sont des journalistes du site qui se font passer pour des commentateurs....ils se sont faits griller par des marocains...qui ont reçu des réponses sur des parties de comm qui ne peuvent être connues que par les prétendus Modérateurs.
      Les dirigeants vont bientôt déchanter avec la chute du baril de pétrole. La panique commence à gagner les médias algériens ( TSA Algérie, El Watan et d'autres...)

    • marwan el idrissi

      c est un propangandiste il a ramassé un peu ses articles et les a assemblés et ça sonne le reveil des conspirationiste contre le royaume qui pullulent sur ce site comme des cafards

  • okokokokok

    Eh les gars!! les Marocains ont ramenes la famille royale de madagascar. le our ou Mohammed 5 est revenu tout le monde etait dehors.... ce jour la je me rapelle c'etait bien j'ai vu la retransmission sur al Jazeera! meme clinton est passe par le contre ville de Rabat pour nous feliciter LOL
    j'adore!!

  • Dima

    Les pseudo-journalistes du site Algérie patriotique qui aurait du s'appeler " le Site des insultes contre Maroc " ont interviewé ce journaliste.
    Ils ont été tellement déçu par ses réponses.....qu'ils ont lâché...leurs pseudo commentateurs...(qui sont en vérité en partie des personnes travaillant pour le site) ....pour lui tailler un short sur mesure.
    Ce sont des commentateurs marocains qui ont démaqué leur manège...en trouvant des réponses sur des parties de leurs comm jamais publiées sur le site.
    La caravane passe et les chiens aboient.

  • Saïd

    Les Grandes Gueules et les Bras cassés....il y en a plein dans la vie et sur les sites....Ils n'arrivent même pas à gérer leur vie....et ils pensent qu'ils vont pouvoir régler les problèmes de 36 Millions de Marocains.
    Il faut lire les déclarations sur le Maroc de Navy PILLAY ambassadrice de l'ONU sur le site Slate Afrique

  • Dima

    Des diplomates français chevronnés ont dressé leur constat sur les 3 pays du petit Maghreb. Leurs analyses ont été publiées dans le Journal algérien DNA et dans le Journal Français le Nouvel Observateur.

    Leur constat sur le Maroc est le suivant :

    L’analyse des diplomates sur la situation au Maroc est légèrement plus nuancée. A l’instar des autres pays du Maghreb, le royaume n’a pas été épargné par la contestation sociale, portée dans la rue essentiellement pour le Mouvement du 20 février.

    A défaut d’être un handicap pour le Palais, ce mouvement a été plutôt un atout. Propos de diplomates :

    « Le souverain a trouvé avec ce mouvement l’outil qui lui a permis de balayer des obstacles qui le gênaient pour appliquer les réformes promises depuis des années. »

    La Constitution proposée par Mohammed VI et adoptée par référendum en juillet 2011 est « bonne » « mais les partis ne semblent pas prêts à entrer dans le jeu ».

    Le roi Mohammed VI voudrait accélérer les changements, mais il est freiné.

    « La vitesse du changement n’est pas garantie. Si cela ne tenait qu’au roi, il irait plus loin et plus vite. »

  • boumehdi

    Qui ignore que Perrault a écrit ce brulôt sous dictée d'une faction précise à Paris,faction anti-marocaine composite,interlope,qui est derrière toutes les manoeuvres qui peuvent nuire à Rabat à des moments précis.Cette faction a à son actif la brouille actuelle entre Paris et Rabat,faction qui a activé "la descente à l'amabassade",la fouille du ministre des AE à Charles de Gaule et l'escandre au sein même du saint des saints où a été soigné "Bouteflika",le Val de Grace.Mais comme il faut aussi assurer la rentrée literraire après avoir "embauché"un acteur de second rang espagnol pour faire la promotion d'un film de porpagande,cette faction n'a eu aucun mal à embaucher une "plume"au chômage" pour "pondre" un brulôt qui n'en est pas un.Car rien de ce qui est "dévoilé"n'a d'importance politique,tant cela date.Cette faction française trouve des ramifications "opportunes "dans les milieux"proches" des cercles algériens et curieusement Perrault qui aurait des choses passionnantes à nous reveler sur l'agonie du système"Bouteflika et des conditions de son élection en tant que premier "chef d'état élu sans faire campagne" et qui de décret en décret dessine la carte du favori qui va prendre sa succession.?Etonnant ce silence,ce manque de curiosite intellectuelle,cette quête de la vérité.L'interview dans le jardin du prince de Standford et de la paranoia qui l'a entouré ajoute au suspens palpitant de ce livre qui n'a aucune crédibilité.

  • hanene

    NOUS LES SUJETS MAROCAINS AIMONS NOTRE ROI....N EN DEPLAISE AUX JALOUX....

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss