Economie

Benkirane promet le soutien du Maroc à la Tunisie

septembre 09
10:17 2014
Partager

Une trentaine de chefs de gouvernement et de hauts responsables dont Abdelilah Benkirane, ont fait le déplacement à Tunis, à l’occasion de la conférence internationale « Investir en Tunisie : Start-up Democracy ».

Une présence internationale remarquée

Le Tunisie « se révèle sous un autre visage, son vrai visage : une terre de potentialité, une terre de promesses, une terre d’opportunités, en un mot une terre d’avenir », a déclaré le chef du gouvernement tunisien, Mehdi Jomaa devant une trentaine de chefs de gouvernement, de ministres et de hauts responsables des pays du Maghreb, d’Europe, des États-Unis, d’Afrique et des pays du Golfe ainsi que des représentants du FMI, de la Banque européenne d’investissement, de la Banque africaine de développement, de l'Union européenne ou encore de la Banque mondiale.

Dans un contexte de transition toujours fragile, cette manifestation, co-organisée avec la France, était l’occasion pour les autorités tunisiennes de redonner confiance aux « entreprises locales et étrangères » en leur démontrant que le pays est une destination sûre pour les investissements.

Le Maroc prêt à investir en Tunisie

Intervenant à la conférence, le chef du gouvernement marocain Abdelilah Benkirane a tenu à saluer les efforts de la Tunisie, relevant que le pays était « parvenu, via un consensus national, à surmonter une étape périlleuse et à préserver sa stabilité ». Une réussite qui impose à la communauté internationale de soutenir le pays pour affermir sa sécurité, promouvoir son développement économique et ainsi donner la preuve d’une « véritable amitié ».

Mehdi Jomaa s'entretient avec Abdelilah benkirane Photo - Adeline Bailleul

Mehdi Jomaa s'entretient avec Abdelilah benkirane. Crédit : Adeline Bailleul

La veille, M. Benkirane s’était entretenu avec le chef du gouvernement tunisien provisoire Mehdi Jomaa sur l'expérience du Maroc et de la Tunisie dans le domaine des réformes structurelles. Lors de cette rencontre qui s'est déroulée, en présence, côté marocain, de MM. Mohamed Boussaïd, ministre de l’Économie et des finances, Nabil Benabdallah, ministre de l’Habitat et de la politique de la ville et Mohamed Faraj Doukkali, ambassadeur du Maroc à Tunis, et du côté tunisien, de MM. Hakim Ben Hammouda, ministre de l’Économie et des finances et Hadi Larbi, ministre de l’Équipement, de l’aménagement territorial et du développement durable. Les deux parties ont convenu de « multiplier les contacts et d'échanger les expériences au service des intérêts communs des deux pays », a fait savoir M. Benkirane.

Lors de ce grand rendez-vous, les autorités tunisiennes ont ainsi misées sur la présentation aux investisseurs de 22 grands projets à venir dans les secteurs des nouvelles technologies, de l'énergie renouvelable, de l'industrie, du tourisme et du commerce.

La question du terrorisme

Si la situation économique de la Tunisie était à l’ordre du jour, la question du terrorisme n’est pas passée inaperçue. « Le succès de la Tunisie sera l'échec du terrorisme », a martelé le chef du gouvernement marocain.

« La Tunisie a vacillé mais elle a su surmonter les crises. La bataille contre le terrorisme n'est pas terminée. La meilleure réponse face à la violence et face au terrorisme c'est votre quête pour la démocratie et les libertés », a déclaré pour sa part le Premier ministre français, Manuel Valls.
Le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, a quant à lui affirmé « continuer l’action de coordination avec la Tunisie pour éradiquer le terrorisme et restaurer la stabilité. »

La Tunisie se place en 87e sur 144 dans le classement mondial de la compétitivité établi chaque année par le Forum Économique Mondial. Elle a ainsi perdu 4 places en seulement un an. Un mauvais résultat qui s'expliquerait, d'après ce rapport, par les lourdeurs administratives tunisiennes, l'instabilité politique et législative ou encore la corruption, ainsi que les récents événements qui ont marqué le pays et l'insécurité qui règne dans certaines régions.

Tags
Partager

Lire aussi

  • Sefaxi

    QUELLE HYPOCRISIE!!!!!....LES MAROCAINS SE RÉJOUISSENT DES DES DIFFICULTÉS TUNISIENNES CAR CELA LEUR PERMET DE "RÉCUPÉRER" LES TOURISTES QUI N'IRONT PLUS EN TUNISIE.

    D’AUTANT PLUS QUE PEUT FAIRE LE MAROC POUR LA TUNISIE?
    LE MAROC LUI MÊME EST SOUS PERFUSION ET SURVIT GRÂCE AUX AIDES ET ET AUX DONS ETRANGERS

    • Naima

      Quelle jalousie, quelle haine !!!!
      On sent que vous allez exploser, en regardant ton style, comment tu as choisi tes mots, et le pire tu as écrit en majuscule en le pire le mot "RÉCUPÉRER" (avec les guillemets)!!! pauvre malade. As tu compris l'objectif des sorties, du roi du Maroc, dans les rues de Tunis ? c'est pour donner une bonne publicité au tourisme de la Tunisie, il voulait montrer la sécurité dans ce beau pays...mais ça vous ne le comprenez jamais !!! continuez dans votre haine, le Maroc grandira dans les yeux du monde ......

      • sidkoum

        ton roitelet des mille et chaudes nuits de pédophiles et depraves , adore se pavaner dans les rues de tunis, de Bamako, de Niamey et autres villes africaines non pas pour faire de la publicite mais plutôt pour se donner une popularite du roi des pieuvres.....pauvre camee, arrete de te shooter et redescend sur terre........au faite rince ta bouche et taille moi une pipe.....
        hmmmmmmmmm....dans ce genre d exercice tu es excellente ma cherie.

        • marwan el idrissi

          t es sous perfusion c est quoi ton truc vu ton vocabulaire tu dois certainement sortir d un caniveau ou d une fosse septique

    • Adam

      Logique de merde ! Tu ferai mieux de la fermer espèce d'ignare communiste buveur de gazouza !

      Tu comprends que dalle en relation géopolitique et du soutien infaillible du Maroc envers la Tunisie des braves et non des bouffons de ton genre.

  • sahrane

    C'est pitoyable, venant du bouffon du roi des pieuvres, c’est l'inverse qui doit et va se passer, c’est la Tunisie qui va donner toute une leçon de démocratie a cette bande de tarés, Maroc/Algérie/Libye / egypte, et les autres belligérants, les pingouins du désert.

    • dziri

      l Algerie vous offre 1 millions de dollars non remboursable , ton marionnette de marzouki deroule le tapis rouge a son invite le roi des pieuvres, en fin de compte tu traites l Algerie de tare en nous alignant sur les autres pays que tu cites.
      tu es le plus fort des fils de putes.....YAHRAK HATCHOUN YEMAK

      • sahrane

        T'es qu'un pauvre imbécile qui a son orgueil dans son cul,retourne à l'école minable pour que tu puisse te rééduquer , alors qu'est-ce qu un million $ vient faire la dedans , secundo je ne suis pas tunisien et si je le suis j'en serai fier, comme je le suis marocain , je pense pas que ta mère est fière d'avoir un batard , comme toi, alors qu'est-ce que tu veux insinuer que l'Algérie , c'est une démocratie , nomme moi un régime arabe minimalement démocratique ,ils sont tous dans le même panier pauvre con ,alors . Heureusement pour toi que la stupidité ce n’est pas un crime, avec ton degré avancé de dégénéré, tu écoperas d’une perpétuité. Tu dois avoir honte pauvre minable.

        • dziri

          yahrak hatchoun yemak ya oulid el kahba...........
          tu es mal place pour parler de democratie dans l ensemble des pays y compris ta chere tunisie et de tes semblables de mendiants.
          fils de pute democrate

          • sahrane

            fuck you bastard get lost asshole.

          • sahrane

            T'ES QU'UN FILS DE PUTE HOMO,APPARAMENT C'EST LE LANGUAGE QUE TU COMPRENDS,ET TES INSULTES METS LES DANS TA BOITE A KAKA.EAT THE SHIT FAG.

        • marwan el idrissi

          bien fait pour ta gueule ptit con tu comprend rien a rien a tout melanger il te la mise bien profons le dziri pauv pedale

          • sahrane

            GO FUCK YOURSELF MOTHER FUCKER.

        • marwan el idrissi

          oh la la quelle delicatesse un depravé algerien et une tapette marocaine lol je savoure

        • marwan el idrissi

          mais t es débiles tu tiens pas compte des sensibilités des gens et ca te reviens dans la gueuele c fou comme ce que tu peu debiter comme conneries.

    • marwan el idrissi

      oh la la tu va finir par etre seule tu t en prend a la terre a entiere ta été elevvé certainement dans un caniveau aussi tu me fais de la peine ta besoin de soins laysster alik

  • jonono

    Quand le printemps arabe a commencé en Tunisie, les comptables marocains se sont frottés les mains ils ont même été heureux des déboires marocains car la révolution tunisienne a fait augmenter les estimations des nuitées touristiques au Maroc.
    Le Maroc se finance par des aides et des IDE dans le fond et en réalité les marocains ne doivent voir de bon œil cette réunion d'aide à la Tunisie, car la Tunisie est le concurrent direct du Maroc pour les aides internationales.
    Une aide qui va à la Tunisie est une aide qui ne va pas au Maroc.

  • aziz

    Pour calmer les esprits ....
    Il promet le soutien ... aux tunisiens .... et ..... le BIKINI .... à qui ......?????????
    ...

    • string

      le bikini c est mame benkirane qui le porte sous la djellaba

    • marwan el idrissi

      a ta mere

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss