Maroc

Omar Brouksy: « Mon livre sera sur le roi, pas contre lui »

A droite, Omar Brousky pris à partie par des policiers lors d'un sit-in. Crédit : DR
Omar Brouksy: « Mon livre sera sur le roi, pas contre lui »
août 27
13:10 2014
Partager

Le dernier livre d’Omar Brouksy portant sur la monarchie marocaine n’est toujours pas sorti, qu’il provoque déjà des remous dans la presse nationale.

Mohammed VI derrière ses masques. Le fils de notre ami, tel sera le titre du prochain livre du journaliste Omar Brouksy, disponible dès cette rentrée. L’ouvrage portera sur la monarchie et est présenté par l’auteur comme un « bilan critique, relevant les réussites, les échecs et les déceptions du nouveau règne ». Préfacée par Gilles Perrault, l’œuvre est également un clin d’œil au livre à succès de l’écrivain français, Notre ami le roi, très critique envers Hassan II.

Des nouveautés concernant la monarchie au rendez-vous

Fruit de plusieurs années d’enquête, le livre permet d’arriver au constat que le nouveau règne « a été marqué par une certaine déception », explique l’auteur. Regrettant que « beaucoup de choses auraient pu être faites, mais la nature du régime l’en a empêché, dont notamment l’entourage du roi ». Tout en nuançant et en avouant que certaines avancées notables ont été remarquées, le livre permettra néanmoins de réaffirmer certaines vérités, « mais aussi d’en révéler des nouvelles », promet Omar Brousky.

Politique d’intimidation et censure

Alors même que le livre n’est toujours pas disponible dans les librairies, certains confères sont déjà à couteaux tirés. « Offense de la monarchie », « brûlot anti-monarchique », les grands mots sont déjà sortis. Des réactions qui intriguent l’auteur : « c’est incroyable comme on peut reprocher à quelqu’un de faire un travail critique, alors même qu’on ne l’a pas lu ». Pour insister ensuite : « Le livre dont il est question ne sera pas contre le roi, mais sur le roi. Je n’ai pas de relations personnelles avec le souverain pour m’acharner contre lui ». Par ailleurs, concernant les accusations de s’en prendre à la vie privée du monarque, l’auteur rassure. « Il ne sera pas question de vie intime du roi. C’est un travail de recherche qui porte sur ses actions politiques », explique l’auteur.

Pour rappel, Omar Brouksy, ancien du Journal Hebdomadaire et de l'AFP, s'était vu retirer son accréditation presse au Maroc. Le ministre de la Communication avait avancé comme argument que le journaliste avait parlé de « candidats du PAM proches du palais royal ». Ce qui n'a pas plu en haut lieu.

Tags
Partager

Lire aussi

  • boumehdi

    Nul n'ignore pour qui travaille Gilles Perrault et certaines plumes "accréditées" AFP. Que ce livre soit "préfacé"Perrault en dit pal mal sur ce soit-disant brûlot qui ressemble à une commande signée pour le fun par un marocain.Ce téléguidage "on behind the screen" est aussi vieux que le métier de journaliste"dit bien informé" ou de source étrangère bien rémunéré.Il faut bien croûter.Les marocains n'ont nul besoin qu'on leur explique depuis Paris,Alger ou Standford ce qu'ils vivent au quotidien.Que les commanditaires se rassurent et s'occupent de plus prêt des bérets algériens du côté de la Libye ou de la dernière révolution de palais à la Mouradia qui a vu un limogeage spectaculaire de Belkhadem,ex-conseiller spécial du président,ex-ministre d'état,ex-membre très important du bureau politique du FLN.Pas de journaliste de l'AFP pour écrire sur cette soixante d'années de règne d'une armée qui n'a jamais lâché le pouvoir car le Maroc ne pratique pas le journalisme rémunéré.

  • sahrane

    c’est très spectaculaire comment les prothèses buccales du bunker royale ,trouve un coupable afin de noyer le poisson et si comme par hasard , toujours le même , eh bien dit donc, ce coupable a le dos large ,tirer sur le messager au lieu de décortiquer le message , c’est une tactique désuète , un petit rappel à notre fin finaux , comment ça se fait qu’après le livre de nul autre que gilles Perrault ,les Oufkir , les frères bourequat. Et d’autres, pour ne pas gober de l’espace, ont pu voir le soleil, et comme après le roi prédateur, comment ça se fait que tout d’un coup les SNI holding commençait à se départir des parts, des entreprises qui mangeaient le beurre et l’argent du beurre la dite compensation (arnaque) et le responsable ce n’est nul d’autre que le roi des pieuvres, donc tu ne trempes personne, bien éclairé, ton poisson sent l’ammoniaque.

  • Dima

    Ce journaliste dit les choses clairement. ....Il a fait un livre SUR le Roi (et non contre lui)

    Il dit qu'il critique surtout l'entourage royal.....le Makhzen......plus que le Roi lui même.

    Malheureusement le Roi ne peut pas travailler seul ...et son entourage .....( frères, sœurs, tantes, cousins, anciens fidèles de son père, lèche-bottes intéressés, courtisans... etc....) .....pèse sur ses décisions c'est évident......le Maroc est un pays resté tribal....qu'on le veuille ou non......Le parasitage de l'entourage existe partout même dans les plus grandes démocraties au monde.

    Les pays occidentaux et amis du Maroc lui font tous la même critique...à savoir ....la réforme des institutions est trop lente.....en effet, la nouvelle constitution de 2011 sur le terrain n'a rien changé et ...en 2014...elle n'est pas encore appliquée.

    Le Roi ne doit surtout pas sous estimer.....un nouveau risque d'explosion sociale .....qui cette fois....peut le balayer lui et son Makhzen....Rappelez vous de la peur panique qui a gagné le palais et le Makhzen ....lors de la désastreuse erreur Daniel Galvan.....dont le vrai..responsable est un proche du Roi.....Fouad Ali HIMMA

    Le Maroc a besoin de réforme j'en conviens....le Roi a encore trop de pouvoir entre les mains....c'est mauvais j'en conviens......MAIS.....le Maroc a besoin d'un Roi chef des croyants et référent neutre entre les arrivistes des partis politiques...c'est vital pour le Maroc...avec tous les fous islamistes et les Ripouxblicains qui gangrènent le monde musulman depuis plusieurs décennies

  • sahrane

    On ne peut plus éviter l’éléphant dans la chambre ,et blâmer tous ce qui bouge sauf le responsable ,le pouvoir absolu corrompe absolument , les vielles excuses que tous ce qui est mauvais ,vient du maknez(sic) et ce qui est formidable ça vient du roi , ce refrain ne tiens plus la route ,ce qu'il faut se rendre à l'évidence que sans makhnez son régime ne sera pas là ,le palais et le makhnez sont indispensables un a l'autre ,ainsi que complémentaires , le peuple a compris le manège , la seule chose qui le retient c’est la peur ,l’intimidation ni plus ni moins , le roi est aussi responsable que son entourage, et d’autant plus il a le pouvoir absolu alors le temps des excuses est révolu.

    • Dima

      @Sahrane

      Détrompe toi......les Marocains vivant au Maroc (MRM) ne pensent pas comme les MRE qui pour la plupart ne connaissent pas vraiment leur pays.
      Les MRM sont très majoritairement royalistes et conservateurs.Un récent sondage a montré que les MRM placent l'Arabie Saoudite en tête de leur pays préféré.....ça veut tout dire
      Le mot Makhnez.....que tu utilises .....n'est utilisé que par les polisariens et les propagandistes du FLN......Tu n'es pas obligé de te faire passer pour un marocain pour dire ce que tu penses
      Il suffit de passer en revue TOUTES les républiques socialistes zaama....pour se rendre compte que .....TOUTES .......sont dans un état de loin plus catastrophique que le Maroc (Tortures, Meurtres, Guerres civiles, Conflits ethniques, Misère, Répressions, Corruptions....)

      • sahrane

        Suis-je surpris de ta réplique non, parce que c'était prédictible , ne dérogeant pas à la règle des esclaves du régime , une fois sont à court d'arguments futiles ,ils ont recours au refrain de la honte ,qu'il faut être un mouton parmi le troupeau royal ou ,on te prive de ta citoyenneté marocaine , et tu te trempes petit gars les vrais marocains ,ce sont des gens qui se sont mis debout , et ont défendu le principe, de l’Egalite ,justice , et qui ont fait trembler le bunker royal , dans les années soixante/soixante-dix/quatre-vingt/2011/......,le reste ce sont des sans dignité , ni honneur ,et ils doivent avoir honte d'exister.

        • Bastov

          Nta wa3r nta ! Wa taaa sir tsel3 ! hedra khawiya dial chbayd.

          Militantisme à deux balles.

  • Que ce livre soit préfacé par Gilles Perrault lui ôte toute crédibilité sauf pour les vieux mauvais perdants des années soixante et soixante-dix,somme toute, une poignée de rats sortis des égouts de Casa comme de ceux de Paris ,soutenus par la vermine gauchiste européenne et particulièrement française ,l'écrivailleur du papier à toilette "notre ami le roi",en tête...

    • sahrane

      Tu veux réécrire l'histoire ? Pose la question a notre ami le roi est ce qu'il a perdu contrôle de ses continences après que gilles Perrault à lâcher son rouleau de papier de toilette?

      • Bastov

        Va éplucher des patates petit révolutionnaire à la noix.

    • Bastov

      Encore une fois un commentaire qui fait plaisir. On en avais marre ces derniers temps de lire les commentaires bidons de loosers coco bobo has been.

  • Adam

    @ soufiane sbiti

    Dis donc nouvelle recrue, être journaliste est un métier exigeant de nos jours n'est-de pas ? Il suffit de savoir lire un communiqué de presse et le recopier.

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss