Maroc

Amnesty International dénonce la condamnation de Wafaa Charaf

Wafaa Charaf lors d'une manifestation du mouvement du 20-Février. Photo : DR
Amnesty International dénonce la condamnation de Wafaa Charaf
août 15
13:29 2014
Partager

Amnesty International dénonce la condamnation à un an de prison  pour « fausse plainte » de la militante de l’AMDH Wafaa Charaf. Celle-ci avait déposé plainte pour enlèvement et torture.

Dans un communiqué publié sur son site, l’ONG de défense des droits humains dénonce la condamnation à un an de prison ferme de Wafaa Charaf pour avoir déposé une plainte pour enlèvement et torture auprès du parquet de Tanger. Elle affirme avoir été kidnappée par deux inconnus qui l’auraient violenté et menacé de la faire disparaître.

Amnesty rappelle également qu’il lui a été ordonné de verser 50 000 dirhams de dommages et intérêts à la police pour « dénonciation calomnieuse », et ce alors qu’elle n’avait pas accusée celle-ci.

Deuxième cas de condamnation pour fausse plainte

Le communiqué relève que la défense de Wafaa Charaf dénonce un procès inéquitable. Celle-ci n’aurait pas pu faire comparaître des témoins-clés dans l’affaire, tout comme le tribunal aurait refusé d’utiliser un enregistrement téléphonique déterminant.

L’ONG insiste sur le fait qu’il s’agit de la deuxième condamnation d’un membre de l’AMDH pour fausse plainte qu’enregistre le Maroc en quelques semaines, après qu’un autre militant, Oussama Housni, a été condamné le 23 juillet à trois ans de prison ferme et à verser 100 000 dirhams de dommages et intérêt à la police.

Tags
Partager

Lire aussi

  • Mariam

    Arrestations à
    caractère politique au Maroc : Confirmation de l'arbitraire de la répression
    policière

    Devant cette avalanche de scandales – témoins d’un régime qui perd pied c’est dans ce moment particulier de l’histoire de Maroc que nous vivons que nous devons agir, même si le pouvoir va nous vilipender. Lorsque la police procède à des arrestations arbitraires, le devoir de l’ADMH est de dire NON, de libérer ceux qui ont été injustement placés en garde-à-vue, de classer sans suite les infractions qui n’existent nulle part ailleurs que dans l’esprit des dictateurs. HALT A LA REPRESSION POLICIERE ET AUX POURSUITES JUDICIAIRES ARBITRAIRES !!!

    • SetOff

      N'importe quoi. C'est facile d'envoyer des critiques gratuits d'un Hôtel 5***** d'outre-mers Lol

    • marwan el idrissi

      que de la gueule !

  • SetOff

    Mais c'est quoi ce bordel, de quoi se mêle-t-on? Cette Amnesty se prend pour qui?
    Est-ce que cette idiote de soi-disant activiste est une de ses fonctionnaires ou quoi?
    Qu'elle voir en Israël si elle peut faire quelque chose pour les Gazaouis ou contre l'état d’Israël?

    • Mariam

      Weaky Weaky sans les activistes militant depuis des décennies et Amnesty International jamais nous serons là cher SetOff. C'est grace aux militants Marxistes que notre système a changé au du moins en train. Les changements ne se font pas seuls beaucoup gens ont sacrifiés leurs vies dans ce pays alors un peu de respect pour cette courage activiste qui vit le calvaire !!!

      • marwan el idrissi

        bandes de guingnols vous n avez rien changé du tout vous etes manipulés de l exterieur decidé destabiliser un pays et vu que vous perdez pieds vous criez comme des poulettes pour vous faire entendre a l etranger et vous poser en victimes qu elle reste en taule c est sa place la bouteille de gaz de pouffiasse . c du theatre

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss