Culture

Un trio à cordes pour l'ouverture du Festival d'Essaouira

Un trio à cordes pour l'ouverture du Festival d'Essaouira
juin 12
13:14 2014
Partager

Résidence. Le concert d’ouverture du festival d'Essaouira réunit Didier Lockwood, Foulane Bouhssine et Hassan Boussou, trois virtuoses des instruments à cordes. Portraits croisés.  

L’un des crédos du festival ? « Le décloisonnement musical ». D’où les résidences artistiques, un point de rencontre et d’échange entre des musiciens qui prennent le temps de se découvrir afin de mieux fusionner. Ce sera le cas pour le maâlem Hassan Boussou (guembri), Didier Lockwood (violon) et Foulane Bouhssine (ribab). Biberonnés à la musique depuis l’enfance, les mélanges de style n’ont plus aucun secret pour eux, et ils ont fait des instruments à cordes leur spécialité. Le premier, Hassan Boussou, a été élevé dans la tradition gnaouie, mais s’inspire également des sonorités occidentales ou du jazz. Il a d’ailleurs fondé deux groupes de fusion, Gnaoua Fusion avec des musiciens belges, puis Séwaryé avec des Français. Rock ou rap, aucun style ne lui fait peur, preuve s’il en fallait que la musique gnaouie est capable de se renouveler encore et encore. Didier Lockwood quant à lui, est ce qu’on appelle un académicien. Premier Prix du Conservatoire de Calais, son destin a basculé le jour où il a rencontré Magma, un groupe de jazz-rock psychédélique. Plus tard, il a également été le compagnon de route de Miles Davis, Marcus Miller, ou encore Stéphane Grapelli. Foulane, enfin, est une véritable rockstar amazighe. Membre du groupe Mazagan et leader de Ribab Fusion, il s’est essayé à la fusion avec plusieurs artistes, dont Karim Ziad et Abdelwahab Doukkali. Le mélange des genres promet d’être intense.  N.K.

Jeudi 12 juin à 20h00, sur la scène Moulay Hassan.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss