essentiel

Affaire L7a9ed/jeunes du 6 avril: la mobilisation s’organise

Affaire L7a9ed/jeunes du 6 avril: la mobilisation s’organise
mai 26
08:17 2014
Partager

Les militants du 20-février annoncent une grève de la faim ce mardi 27 mai en solidarité avec les détenus dit du 6 avril. Un sit-in de protestation est également prévu devant le ministère de la justice  mercredi 28 mai pour demander leur libération.

Près de 200 manifestants selon l’AFP avaient déjà défilé dans les rues de Rabat et de Casablanca  pour réclamer la libération des militants pro- réformes.

« Nous allons continuer à manifester. Nous ferons appel aux  organisations de droits de l’homme afin qu’elles interpellent le ministre de la justice sur le sort de ces militants », nous explique Samira Kinani, militante à l’AMDH (Association marocaine des droits humains) Rabat.

Les 11 militants du 20 février ont été interpellés le 6 avril dernier lors d’une manifestation syndicale à Casablanca. Ils ont été condamnés à des peines allant de six mois de prison à un an ferme pour « organisation d'une manifestation non autorisée » et « violences envers des fonctionnaires de police ».

Quant au rappeur L7a9ed, il a été arrêté en marge du match qui opposait  le Raja au MAT le 18 mai. La police l’accuse de « spéculation sur les tickets d’un match de football », « ivresse publique » et « violence à l’encontre d’un policier pendant l’exercice de ses fonctions ». Sa demande de liberté provisoire  a été rejetée par le juge le 22 mai. La prochaine audience du procès est fixée pour le jeudi 29 mai. Son avocat, Me Mohammed Messaoudi, dénonce un « procès politique » et un « jugement d’opinion».

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×