Sport

Gardien de but botoliste, mode d’emploi

Gardien de but botoliste, mode d’emploi
mai 01
11:41 2014
Partager

1. En fonction du score, n’hésite pas à t’allonger pour gagner du temps. N’oublie pas d’ôter tes gants aussitôt, tu augmentes l’arrêt de jeu. Note qu’il est aussi possible de défaire tes lacets pour plus d’efficacité. Le combo gants/lacets assure un minimum de 8 minutes de gagnées.

2. Tu peux exécuter le geste technique cité plus haut à n’importe quel moment, y compris sans contact préalable avec l’adversaire ou même après un dégagement énergique. Tu as tous les droits, le ridicule n’est pas un risque qui doit entraver l’accomplissement de ta mission.

3. Après un arrêt flamboyant, profite de la caméra sur toi pour pourrir un défenseur. Hurle quelque chose du genre : « Wach daba il faut que je vous sauve tout le temps, waaaaa c’est pas possible ». Choisis un jeune défenseur de préférence.

4. Quand tu joues à l’extérieur, ne réponds jamais au virage derrière toi, ça peut transformer ton après-midi en cauchemar. 

5. Si les attaquants adverses sont incapables de te mettre en valeur, tu peux plonger également sur les frappes non cadrées, même celles qui passent à deux mètres.

6. Réclame un faute à chaque but. Il est impensable de ne pas lever le bras au moment où le ballon entre dans le but. Même si tu ne sais pas quelle faute réclamer, fais-le, ça entretient le doute.

7. De même, réclame une faute à chaque sortie aérienne.

8. Aucun étranger ne peut te piquer ta place, c’est dans nos règlements, crée une association, milite pour le maintien de cette loi débile.

9. Apprends le français, le hollandais, l’anglais, il te sera utile si tu es appelé en sélection, tu y seras le seul botoliste.

10. Soigne ton look, coco.

 

 

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss