agenda

L'agenda culturel #597

L'agenda culturel #597
décembre 07
15:17 2013
Partager

Au cœur de l’atelier de Farid Belkahia

Exposition. Farid Belkahia occupera les murs de l’Atelier 21 pour sa dernière exposition de l’année 2013. Le concept ? Reconstituer dans la galerie casablancaise l’atelier du peintre situé à Marrakech, avec l’aide de l’architecte et scénographe français Phillippe Delis. Les œuvres choisies représentent une sorte de rétrospective des soixante ans de carrière de Farid Belkahia, entre sa période impressionniste et celle géométrique, en passant par ses créations plus organiques, qui s’articulent autour de peaux teintées et de cuivre.

> Du 10 décembre au 20 janvier à la l’Atelier 21 de Casablanca.

Concert. De l’électro plein les oreilles

Avis aux amateurs d’électro. Le groupe espagnol Astrio se produira à l’institut Cervantès dans le cadre du cycle de concerts « Cervantès éclectique ». Le trio, composé de Arecio Smith (claviers et sampler), Santi Serratosa (batterie et sampler) et Santi Careta (guitare) navigue entre jazz, rock et électro pour produire un son très aérien. Les membres d’Astrio, qui ont déjà quatre albums et dix ans de carrière derrière eux, parient sur l’improvisation durant leurs concerts.  

> Le 11 décembre à 20h, à l’Institut Cervantès de Casablanca.

Cinéma. Very bad trip en mode papy

Quand Billy (Michael Douglas) annonce à ses amis d’enfance Paddy (Robert de Niro), Archie (Morgan Freeman) et Sam (Kevin Kline) qu’il épouse sa petite-amie, le quatuor sexagénaire décide de se rendre à Las Vegas pour enterrer sa vie de (vieux) garçon. Last Vegas, de Jon Turteltaub, célèbre ces amitiés d’enfance qui ont défié le temps, dans un moule où le second degré règne en maître. Un film sympathique, qui met en scène des acteurs que le public n’a pas l’habitude de voir dans ce genre de registre. Si le scénario n’est pas des plus recherchés, il comporte un bon lot de situations désopilantes. Last Vegas est une comédie qui ne marquera pas l’histoire du cinéma, mais qui vous fera rire aux éclats pendant un peu plus d’une heure trente.

> En salle, au Mégarama de Casablanca, Fès et Marrakech

Et aussi…

Peinture. Jean-Michel Bouqueton présente une trentaine de tableaux pour sa sixième exposition en vingt ans. Installé à Marrakech, l’artiste français baigne dans la peinture abstraite depuis les années 1990. Ses toiles se distinguent par une quête du mouvement et un désir constant de créer une œuvre porteuse de sens plutôt qu’esthétiquement plaisante.

> Musée de la Palmeraie de Marrakech, jusqu’au 31 janvier 2014

Théâtre. Vanessa Demouy, David Brécourt, Philippe Lellouche et Christian Vadim reviennent au Maroc avec la pièce Le jeu de la vérité. La comédie, qui date de 2005, a été remise au goût du jour, toujours aussi chargée en références populaires. L’intrigue ? Trois vieux amis attendent pour dîner une amie de lycée qu’ils n’ont pas vue depuis longtemps. Le début d’une succession d’évènements inattendus.

> Le 12 décembre à 21h15, au Mégarama de Casablanca.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss