essentiel

La réponse de Ramid

La réponse de Ramid
décembre 03
11:56 2012
Partager

Mustafa Ramid, ministre de la Justice et des Libertés, a indiqué que son département ne pouvait donner aucune suite judiciaire au rapport du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) sur les prisons, publié le 30 octobre 2012. Le ministre islamiste a indiqué, via un communiqué daté du 26 novembre, qu’il ne pouvait lancer aucune procédure judiciaire en l’absence d’éléments précis ou de plaintes de la part des détenus qui auraient subi les maltraitances relevées par le CNDH.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss