actualités

Annahj. Un congrès sous tension

Annahj. Un congrès sous tension
juillet 21
14:51 2012
Partager

Le nouveau patron des communistes marocains s’appelle Mustapha Brahma. Il succède ainsi à Abdellah El Harif, dirigeant du parti depuis sa création en 1995. Ce passage de témoin a été bien accueilli au sein de la gauche, qui voit en la personne de Brahma l’homme de l’unification. Il représentait d’ailleurs le courant de la monarchie parlementaire au sein de cette formation d’extrême gauche. Mais reste à réaliser le plus difficile : pacifier les rapports du parti avec les autorités. Lors de la cérémonie d'ouverture de ce congrès -ayant pour thème “Un front unifié pour un militantisme populaire contre le Makhzen pour la construction d’un régime démocratique”- le secrétaire général sortant a souligné que le parti a subi un “lynchage” lors de la préparation de son conclave : piratage de son site Internet, interdiction d'afficher ses flyers dans les espaces publics, boycott des médias publics, invités étrangers bloqués aux frontières…

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss