essentiel

Un minaret de trop

Un minaret de trop
juin 28
17:47 2012
Partager

Coup dur pour le PJD. Le Conseil constitutionnel a récemment invalidé les trois sièges remportés par la formation politique dans la circonscription de Tanger-Asilah. Les tracts électoraux distribués par les candidats islamistes, dont le ministre délégué aux Affaires générales, Najib Boulif, contenaient l’image d’un minaret. Or, l’utilisation de symboles religieux est interdit par la loi sur les partis. 

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×