essentiel

En Forme

En Forme
février 08
12:04 2012
Partager

La Fondation Abderrahim Bouabid, présidée par Omar Balafrej, continue de secouer le cocotier. Après les leaders des principaux partis politiques, la e-télévision de la Fondation (FAB TV) donne la parole aux intellectuels pour décrire la situation politique, sociale ou culturelle au Maroc. Ou quand la libéralisation du paysage audiovisuel marocain n’attend pas d’autorisation de la HACA.

Les chaînes du pôle public, présidé par Fayçal Lâraïchi, n’ont rien changé à leur programmation le jour de l’Aïd. En soirée, 2M diffusait ainsi une nouvelle édition du magazine “Al Khayt Al Abiad”, tandis qu’Al Aoula programmait un téléfilm suivi du magazine d’enquête “45 minutes”. Pour les comédies populaires et les programmes de divertissements, il fallait se tourner vers les chaînes égyptiennes ou libanaises.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss